Guides

Les différentes laines : quel type pour quel usage ?

Vous venez de vous lancer dans le tricot et vous souhaitez commencer à confectionner votre propre vêtement, mais vous ne savez pas quelle laine utiliser ? Pas de panique, voici un guide pour vous détailler une grande partie des types de laines disponibles et les vêtements que vous pouvez tricoter avec.

 

Liste des différents types de laine

  • Laine Mérinos : C’est la laine qui provient du mouton mérinos. C’est la laine de tricot la plus classique car elle est élastique, résistante tout en étant très fine. De plus elle ne pique pas. Cette laine se trouve principalement en Australie et présente enfin l’avantage d’être antibactérienne et thermorégulatrice.
  • Laine Shetland: Cette laine provient d’une autre race de mouton, que l’on trouve au nord de l’écosse, près des iles Shetland. Leur laine résiste à l’humidité tout en étant particulièrement solide.
  • Laine d’agneau : Cette laine provient de la première tonte des agneaux et présente la particularité d’être très moelleuse grâce à leur première fourrure. Elle permet une bon maintient dans des températures froides et résiste à l’eau.
  • Laine Alpaga: Elle provient des lama alpaga élevé dans les Andes. Leur laine est composée de fibre précieuse, douce et résistante, et bien plus légère que la laine de mouton. Cependant, leur fourrure est rare car les alpagas ne produisent pas beaucoup de fourrure à l’année.
  • Laine mohair : La laine mohair provient de la chèvre angora et permet un tricot chaud et léger à la fois. Leur laine moelleuse et gonflante permet de se tenir bien au chaud, mais peu gratter la peau.
  • Laine Angora : Cette laine vient du lapin angora et offre douceur et chaleur, mais elle est de moins en moins utilisée suite aux révélations sur le traitement des lapins lors de la tonte dans certains élevages.
  • Laine cachemire: C’est la laine la plus réputée et aussi la plus chère du marché. Elle provient des chèvres dans la région du cachemire en Inde. La douceur et la légèreté de cette laine lui a valu sa réputation et son prix. En effet, le cachemire est 10 fois plus léger que la laine de chèvre tout en protégeant du froid.
  • Laine de yak : C’est une laine peu connue car le yak est utilisé pour d’autres raisons que sa laine, mais elle présente des avantages non négligeables. Tout d’abord elle est très chaude et protège des températures extrêmes, tout en restant douce au toucher. Elle présente par ailleurs des vertus similaires au cachemire.

Listes des vêtements et la laine nécessaire

  • Manteau : Pour réaliser un manteau, il est conseiller d’utiliser la laine des mouton shetland. Grâce à leur résistance à l’humidité et leur solidité, la laine tient parfaitement le manteau.
  • Col roulé : Pour tricoter votre propre col roulé, il est conseillé de prendre une laine qui ne gratte pas et évite les démangeaisons. La laine d’agneau est donc toute qualifiée pour cette tâche.
  • Gros pullover de noël : Elément de base du tricot, le gros pullover trop grand est l’étape obligatoire. Pour cela, la laine mohair est parfaite. Elle permet un tricot chaud et léger et même si son frottement peut irriter la peau, le pull trop large règle ce possible désagrément.
  • Pull plus moulant : Pour des pulls plus moulants, il sera plutôt recommandé de s’orienter vers la laine angora, pour son caractère doux et moelleux pour assurer le confort.
  • Costume : Pour des costumes de luxe, pour des grandes occasions ou des métiers importants, la laine d’alpaga semble tout désignée. Rare en quantité, la laine d’alpaga convient parfaitement aux costume grâce à ses fils résistants et raffinés.
  • Tous les types de vêtement : Enfin, il existe une laine qui peut s’adapter à quasiment tous les types de vêtement, il s’agit bien évidemment du cachemire. Cependant son prix plus élevé limite l’accessibilité du produit.

Ainsi, si vous venez de vous lancer dans le tricot, une grande majorité de ces différentes laines sont disponibles sur des merceries en lignes, ainsi que tous les équipements nécessaires pour vous améliorer.